Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Reconnaissance du travail et insécurité perçue de l’emploi

Résumé : Le sentiment d’insécurité dans la sphère professionnelle ne cesse d’augmenter, générant des conséquences psychosociales pour le salarié mais aussi des conséquences économiques pour l’organisation. La reconnaissance du travail telle qu’elle est appréciée par les auteurs de la psychodynamique du travail et de la clinique de l’activité peut-elle réduire l’insécurité perçue de l’emploi ? S’appuyant sur une analyse des réponses données par 4 795 salariés à l’occasion de l’enquête REPONSE (Relations professionnelles et négociations d’entreprise) de 2011 en France, cette étude montre qu’il est possible de réduire l’insécurité perçue en agissant sur deux dimensions de la reconnaissance du travail, à savoir la connaissance et valorisation du travail réel et la possibilité de bien travailler.
Complete list of metadata

https://hal-nantes-universite.archives-ouvertes.fr/hal-03780872
Contributor : Dépôt NantesU DEC Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, September 19, 2022 - 5:53:39 PM
Last modification on : Wednesday, September 21, 2022 - 3:05:06 AM

Identifiers

Citation

Yvan Barel, Sandrine Frémeaux, Pierre-Alexandre Mahieu. Reconnaissance du travail et insécurité perçue de l’emploi. Management & Avenir, INSEEC/Management Prospective Ed. 2019, N° 110 (4), pp.37-58. ⟨10.3917/mav.110.0037⟩. ⟨hal-03780872⟩

Share

Metrics

Record views

0