Traduire en langue française en 1830 - Nantes Université Access content directly
Books Year : 2012

Traduire en langue française en 1830

Christine Lombez

Abstract

L’année 1830 a marqué l’histoire de l’Europe et de la France : indépendance de la Grèce et de la Belgique, avènement d’un régime monarchique constitutionnel autour du roi Louis-Philippe (Monarchie de Juillet), prise d’Alger, bataille d’Hernani autour de V. Hugo à Paris, publication du roman de Stendhal Le Rouge et le Noir, etc. Cette riche actualité tant politique que littéraire, placée sous le signe du romantisme, va de pair, en France, avec une intense activité éditoriale (libéralisation des lois sur la presse) et une ouverture vers l’étranger qui se reflète tout particulièrement dans la publication de traductions. Que/qui traduit-on en langue française en 1830 ? Quelles sont les langues les mieux représentées ? Les traducteurs les plus actifs ? Incluant les pays francophones frontaliers (Suisse, Belgique) mais aussi les pays européens (voire extra-européens) ayant eu des liens linguistiques avec la France, ce sondage sur l’année 1830 effectué dans divers supports éditoriaux allant des revues aux anthologies en passant par les manuels scolaires, permet de dresser une première esquisse du paysage traductologique de langue française à un moment charnière du XIXe siècle.

Domains

Literature

Dates and versions

hal-03402717 , version 1 (25-10-2021)

Identifiers

Cite

Christine Lombez (Dir.). Traduire en langue française en 1830. Artois Presses Université, 208 p., 2012, Traductologie, 978-2-84832-444-9. ⟨10.4000/books.apu.4716⟩. ⟨hal-03402717⟩
16 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More